Solucom
Le blog Energie des consultants Wavestone

Comprendre l’Energy Portfolio Management… Zoom sur les contrats et les couvertures

Dans un précèdent article, nous vous posions les bases pour comprendre l’activité stratégique qu’est l’Energy Portfolio ManagementAujourd’hui, nous allons un cran plus loin en décryptant plus finement les indicateurs, les différents produits/contrats et les mécanismes de couvertures associés à cette activité… Bienvenue au pays des calls, des swaps et des spreads !

Le Spread ou la logique du Make or Buy

Nous avons précédemment vu que dans le cadre de son Energy Portfolio Management un énergéticien pouvait choisir, par exemple, de produire sa propre électricité à partir d’un combustible tel que le gaz naturel, plutôt que de l’acheter sur le marché. Mais concrètement, comment sont arbitrés ces choix ?

Pour gérer son portefeuille et prendre des décisions, les énergéticiens se basent sur une série d’indicateurs dont l’un des plus importants : le spread. Exprimé en €/MWh, il s’agit d’une approximation grossière de la marge brute du producteur d’électricité qui lui permet d’estimer combien lui rapporte de produire de l’électricité dans le très court terme, en considérant uniquement le prix de marché du combustible (et aussi, dans le cas du clean spread, le prix de marché du CO2).

Par exemple, pour le gaz ou le charbon, le spread se calcule comme suit :

Energy portfolio Management

Ainsi, si le Spread est positif, il devient alors plus profitable d’enclencher sa centrale à gaz ou à charbon plutôt que d’en acheter.

Les contrats majeurs sur le marché de l’électricité

Si le spread permet de faire un choix dans le Make or Buy, il ne se suffit pas pour choisir le type de contrat qui sera adossé à l’énergie achetée dans le cas d’un « Buy ».

Pour le marché de l’électricité, il existe 2 types de contrats possibles :

  • Les contrats à terme qui implique une livraison à long terme
    • Contrat mensuel / trimestriel ou saisonnier qui engage d’acheter (pour l’acheteur), de vendre (pour le vendeur) une quantité d’électricité à un prix fixé dès aujourd’hui mais pour une livraison et un règlement à une date future
    • Contrat Long Terme, bipartite, engageant un grand producteur et un acheteur sur des périodes allant de 10 à 30 ans (soumis à nombreuses clauses et des révisions régulières de prix)
  • Les contrats « spots » qui implique une livraison à court terme
    • Within-day, contrat à règlement et/ou livraison dans la journée
    • Day-Ahead, contrat à règlement et/ou livraison de « la veille pour le lendemain »
    • Weekend, contrat à règlement et/ou livraison sur la fin de semaine

Ces contrats s’achètent sur différents marchés (dont les transactions peuvent au final n’être que purement financières et ne pas aboutir à une livraison sur le réseau) :

  • Sur des marchés OTC (Over The Counter, i.e. de gré à gré) dont l’une des contreparties (acheteur ou vendeur) est connue à l’avance
    • Exemples de marché : GFInet, TFS ou encore SPECTRON
    • Types de contrats échangés : Contrats d’équilibrage / Within-day
  • Sur des marchés organisés dont les contreparties ne sont pas connues (sorte de place boursière)
    • Exemples de marché : EPEXSPOT, BELPEX ou encore APX ENDEX
    • Types de contrats échangés : Within-day / Day-ahead / Contrats mensuels, trimestriels et saisonniers / Contrats Bilatéraux Longs Termes

Les principaux mécanismes de couverture

La volatilité des prix des énergies implique des risques sur les coûts d’achat à terme de la matière première utilisée et, in fine, des incertitudes sur les décisions contractuelles prises. Pour minimiser ces risques et se procurer une meilleure visibilité, il existe les mécanismes de couverture (instruments financiers) qui sont adossés aux contrats (liste non exhaustive) :

  • Le SWAP
    • Quoi ? Contrat d’échange de flux financiers entre deux parties permettant d’échanger une formule de prix variable contre un prix fixe
    • Pourquoi ? Le SWAP permet de se couvrir des risques de hausse des prix mais ne permet pas de profiter d’une baisse
  • Le Call / Put
    • Quoi ? Contrat d’achat (Call) ou de vente (Put) d’un actif déterminé
    • Pourquoi ? Le Call permet de se prémunir contre une hausse des prix tout en gardant la possibilité de profiter d’une baisse des prix sur les marché organisés
  • L’Option
    • Quoi ? Contrat qui donne à son détenteur le droit et non l’obligation d’acheter (Call) ou de vendre (Put) un actif déterminé, à un prix fixé et à une date précise ou n’importe quand avant cette date
    • Pourquoi ? L’Option permet soit de se couvrir contre la hausse, soit contre la baisse des prix
  • Le Forward
    • Quoi ? Actif dérivé simple lié à un engagement ferme à acheter ou à vendre un actif (sous-jacent) à une date future donnée, pour un prix donné (sur les marchés OTC)
    • Pourquoi ? Le Forward permet de se couvrir des risques de hausse des prix mais ne permet pas de profiter d’une baisse
  • Le Future
    • Quoi ? Actif dérivé simple lié à un accord entre deux parties pour acheter ou vendre un actif donné à une date future pour un prix convenu (sur les marchés organisés
    • Pourquoi ? Le Future permet de se couvrir des risques de hausse des prix mais ne permet pas de profiter d’une baisse

 

 En quelques années le secteur de l’énergie est passé d’une économie peu risquée, prévisible et basée sur la croissance des actifs à une économie volatile où les choix de gestion des actifs ont désormais des impacts stratégiques. Dans ce cadre, les activités d’Energy Portfolio Management et de Trading sont devenues essentielles et de plus en plus complexes : gestion des risques et des couvertures accrue, modèle de prix plus travaillés (contrats au jour et suivant l’état du réseau), gestion de la demande complexifiée, gestion de l’achat et de l’approvisionnement d’énergie plus incertaine, gestion de la volatilité du coût des matières premières, etc. Après la lecture des deux articles Energystream, vous devriez désormais avoir les  clés pour mieux appréhender cette complexité inhérente à l’Energy Portfolio Management.

Be Sociable, Share!

Tags :

Pas de réponses à “Comprendre l’Energy Portfolio Management… Zoom sur les contrats et les couvertures”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comprendre l’Energy Portfolio Management&... - […] Dans un précèdent article, nous vous posions les bases pour comprendre l’activité stratégique qu’est l’Energy Portfolio Management. Aujourd’hui, nous…
  2. Comprendre l’Energy Portfolio... Contrats... - […] Zoom sur la notion de spread, sur les contrats et sur les mécanismes de couverture associés à l'Energy Portfolio…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil | Mentions Légales | Contact | A propos du blog | Wavestone-advisors.com